Site logo

10 choses à connaître sur le miel pour briller en société

Le miel : entre légendes et réalités

Je vois circuler énormément d’informations sur le Web concernant le miel.

Mais il existe une information largement relayée par les médias sociaux qui m’irrite au plus au points : une liste de 10 affirmations (toutes fausses) signée par un  » partagez, beaucoup de gens aimeraient connaître cette information « .

Heureusement de nombreuses personnes corrigent ce commentaire sur le miel, mais sa diffusion reste importante. Son but : créer du trafic, comme tous les pourriels.

Ce qu'il faut vraiment savoir sur le miel

En dehors des capacités thérapeutiques du miel, voici quelques petites  informations à vraiment connaître sur le miel.
Et si vous recherchez un miel particulier, vous trouverez une liste de miels pointant vers les apiculteurs…

1- Le miel n’est pas stérile :

En effet le miel comporte sa propre flore dite commensale.

Les abeilles incorporent au nectar des fleurs leurs propres enzymes pour créer le miel. Ces enzymes ont un effet anti-oxydant, un effet détoxifiant pour le corps.

Mais le miel stérile existe; C’est un miel qui a été passé aux rayons gammas pour pouvoir être utilisé en environnement stérile comme par exemple dans les hôpitaux.

2- Le miel se conserve très longtemps :

Le miel peut se conserver très longtemps s’il a été récolté et conditionné dans de bonnes conditions.

Attention, le miel est hydrophile : il absorbe l’humidité ambiante.


L’eau contenue dans le miel fait augmenter son taux de HMF : Hydroxy Méthyl Furfural (ainsi que l’acidité, l’excès de chaleur…). Le taux de HMF augmente donc dans le temps et permet donc de connaître, entre autres, l’âge d’un miel.

3- De grands empereurs ont été enterrés recouverts de miel :

Faux.

La dépouille d’Alexandre le Grand a été plongé dans du miel afin d’être conservé le temps d’un long déplacement de Babylone où il mourut pour une destination… inconnue de nos jours.

4- Les vertus des plantes se retrouvent dans le miel :

Faux.

Aucune étude scientifique n’est venue confirmer cette croyance.

Pour quelle raison les plantes fabriqueraient-elles des principes actifs quelles incorporeraient à leur nectar et qui se retrouveraient dans le miel ?
Sauf exception de l’arbousier qui protège les abeilles butineuses des rigueurs de l’hiver.

5- Le miel est cicatrisant

Les différentes propriétés du miel en font un très bon cicatrisant.

Il est environ 40% plus efficace que tous les cicatrisants connus.

6- Le miel de thym est le meilleur miel antibactérien :

Faux.

Le miel de thym a été un des premiers miels réutilisé en hôpital pour la cicatrisation des plaies post-opératoires et des escarres.

Le bouche-à-oreille à ensuite fait son effet.

7- Le miel de manuca est le meilleur miel antibactérien :

Faux.

Le miel de manuca doit sa notoriété à des investissements importants par le gouvernement et la filière alimentaire néo-zélandaise.

Les termes MGO (méthylglyoxal) ou UMF suivis d’un chiffre et placés sur les pots de miel sont des marques déposées.

Peu d’études scientifiques comparant le miel de manuka à d’autres miels existent. Je n’en connais que deux. Et bien que les miels comparés soient tous efficaces, le miel de manuka n’est pas supérieur aux autres.

8- Un miel qui cristallise n’est pas un bon miel :

Faux.

Tous les miels cristallisent à plus ou moins long terme.

La cristallisation du miel est un phénomène naturel : plus un miel est riche en glucose et plus il cristallisera rapidement.
Une température basse intervient aussi dans ce phénomène.

9- Pour rendre un miel liquide, le passer au bain-marie :

Vrai mais…

Prenez en compte qu’un miel chauffé à plus de 38°C perd toutes ses qualités thérapeutiques.

Qu’un miel chauffé verra son taux de HMF augmenter…
Les apiculteurs professionnels pratiquent tous l’extraction de miel à froid.

10- Le miel est moins calorique que le sucre blanc :

Vrai.

Le miel est beaucoup moins calorique que le sucre industriel.

Le miel possède un pouvoir sucrant beaucoup plus élevé que le sucre industriel. Et de plus, le miel possède un indice glycémique beaucoup moins élevé.

Et, le miel n’est pas nocif pour la santé.

David TIBERGHIEN

Conseiller en apithérapie de prévention et de bien-être.
Site web : beefenua-apitherapie.com

Commentaires

  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajoutez un commentaire